« Vous n’avez pas l’instinct maternel »

Quand j’étais enceinte, Madame Jesaistout, que je connaissais à peine, m’a posé cette question : « Est-ce que vous aimez être enceinte ? » Trop honnête (ce défaut me perdra) j’ai répondu avec sincérité: « Non. J’aime pas être enceinte. Je déteste, même! »

Interloquée, la dame m’a regardé avec de gros yeux ronds. Oups. Ce n’était pas la réponse attendue. La bienveillante Madame Jesaistout a d’abord marqué un temps d’arrêt, avant de livrer une ébauche d’explication à ce rejet inconcevable (pour elle) de la grossesse: « C’est sûrement parce que vous n’avez pas l’instinct maternel. »

Cette fois, c’est moi qui l’ai regardée avec des yeux de merlan frit. « Qui êtes-vous pour me juger et oser prétendre que je n’aime pas mon bébé!? » Alors ça, c’était la réponse que j’avais instantanément formulée dans ma tête de future maman très énervée (les hormones, sûrement). Mais je suis restée polie, pour deux raisons: 1°) Piquée au vif, j’ai immédiatement compris qu’elle mettait le doigt sur une crainte irrationnelle mais réelle, celle de ne pas être à la hauteur de la mission qui m’attendait d’ici quelques mois; 2°) ma mère m’a appris à être polie en toutes circonstances.

J’ai donc fait abstraction de la maladresse de son propos (ceci est un euphémisme) et me suis mordue un bon coup sur la langue (j’ai encore la cicatrice) avant de répondre.

Non, cela ne me plaît pas de devoir renoncer à mon footing du dimanche, mes 40 longueurs de brasse coulée du mardi et mes 25 km à vélo du vendredi. Non, cela ne me plaît pas de regarder mes copines s’enfiler mojito sur mojito  à la soirée d’anniversaire des 30 ans de Julie, pendant que je sirote mon soda sans sucre (rapport au diabète gestationnel) en regardant les autres s’éclater sur la piste de danse. Non, cela ne me plaît pas de me traîner comme une grosse baleine échouée sur la plage du fleuve Saint Laurent pour atteindre les toilettes auxquelles j’ai recours environ 15 fois par jour contre 5 en temps normal. Non, cela ne me plaît pas d’être astreinte au repos forcé quand je vois la montagne de vaisselle qui attend dans l’évier et que je peux observer depuis mon canapé les moumoutes de poussière échouées sur l’écran de télé.

Pourtant, malgré toutes ces contraintes, cela ne m’empêche pas d’être heureuse à l’idée d’accueillir d’ici quelques mois ce petit être, que j’aime déjà plus que ma mère, mon père et mon mari réunis.

Moralité

On n’apprend pas à pédaler sans vélo, que je sache. Pour certaines d’entre nous, l’instinct maternel fonctionne pareil: ce n’est pas inné, ça s’apprend quand le bébé est là. Après 6 mois passés avec mon loulou, je ne peux que confirmer: chez moi, l’instinct maternel s’est réveillé à la naissance de bébé.

Alors oui, comme Mademoiselle Navie, j’ose le clamer haut et fort: j’aime pas être enceinte! Lorsque j’étais enceinte, mon grand regret – hormis d’avoir été trop polie avec Madame Jesaistout – fut de découvrir qu’un livre avait déjà été écrit sur le sujet. Zut, j’aurais adoré être la première à l’écrire.

Publicités

8 réflexions sur “« Vous n’avez pas l’instinct maternel »

    • Bonjour Freyja,

      Tout d’abord, merci pour votre compassion (et empathie) ;).
      Hélas, Madame Jesaistout semble souffrir d’un complexe se traduisant par un besoin irrépressible de rabaisser les autres pour se sentir exister. Ou bien, ma tête ne lui revenait tout simplement pas? 😉
      Heureusement, depuis cette scène, de l’eau a coulé sous les ponts. Toutefois, il est vrai que ses paroles me reviennent en écho de temps en temps, ce qui prouve qu’elle avait appuyé là où ça faisait mal: le manque de confiance en soi de la future maman. Il faudrait penser à créer des cours de confiance prénatale…

      A bientôt,
      Lily

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s