Petite Lily devient grande (ou comment j’ai réveillé l’enfant qui sommeille en moi)

On entend souvent dire que pour vivre heureux, il faut réaliser ses rêves d’enfant. Personnellement, je crois beaucoup en cette idée du bonheur.

Après la perte de mon emploi, la naissance de mon fils, puis le décès de mon papa, j’avais perdu tous mes repères. J’étais comme paralysée au beau milieu d’un carrefour pendant que les autres traçaient leur route. Ma boussole était tombée en rade. Je n’avais plus de travail, plus de père, plus d’enfance, plus de confiance, plus d’insouciance. Mon identité était une nébuleuse dans le trou noir de la dépression.

Je me débattais dans des boulots qui n’étaient pas pour moi, j’enrageais de ne pas pouvoir m’épancher sur l’épaule de ma mère, je culpabilisais de ne pas être une maman heureuse, ni une épouse comblée, alors que je venais de donner naissance à un merveilleux bébé et que je pouvais compter sur le soutien d’un mari formidable. J’en voulais à la vie, à moi-même et au monde entier.

Ce que je n’arrivais pas à comprendre, c’est qu’il y avait une Lily passée et une autre en devenir. Les événements – les deuils – survenus en l’espace de quelques mois avaient eu pour effet de transformer la Lily que je connaissais si bien. Ce n’était plus la même personne. Lily était devenue une autre Lily.

Puis, j’ai compris que même si beaucoup de choses avaient changé dans ma vie, il y aurait une chose qui ne changerait jamais: mon « Moi » profond. Mon histoire personnelle, mes valeurs, mes envies et aspirations profondes, voilà ce qui forme le socle de mon identité. Mais quand on est plombé par la dépression, on est comme aveuglé par sa propre détresse, on n’arrive pas à y voir clair, on perd confiance en soi et l’on ne parvient plus à identifier ce qui est bon pour nous. C’est là que se reconnecter avec l’enfant qui sommeille en nous peut se révéler une aide précieuse.

Désormais, avant d’entamer une action qui ne correspondrait pas à mes valeurs, à mes envies du moment ou mes aspirations profondes, j’interroge l’enfant qui sommeille en moi:

« Ô, petite Lily, de quoi rêvais-tu avant de t’endormir le soir dans ta chambre? Ai-je réussi à combler toutes tes envies? Y a-t-il encore quelque chose que je n’ai pas réalisé? Pourquoi? Est-ce trop difficile? Ai-je trop peur de ne pas y arriver? Qu’est-ce qui a bien pu me dévier de ta route? Comment puis-je me remettre sur le bon chemin? »

En me connectant régulièrement à la Lily-enfant, je parviens à la conduire en douceur sur le chemin de la vie d’adulte. Eh oui, petite Lily devient grande!

Désormais, quand je passe un entretien d’embauche, que je suis confrontée à une situation délicate, ou qu’il faut prendre une décision importante, la petite Lily est toujours là pour me souffler la bonne réponse.

Publicités

2 réflexions sur “Petite Lily devient grande (ou comment j’ai réveillé l’enfant qui sommeille en moi)

  1. Bonjour Lily,

    tombée par hasard sur votre blog, je me retrouve beaucoup dans ce que vous dites. Mon père est mort d’un cancer du pancréas foudroyant pendant ma grossesse et 1er bébé + deuil créent beaucoup de conflits dans mon couple. Le baby clash et le criage sur bébé, malheureusement, je connais aussi…Courage, moi j’ai décidé de vivre au jour le jour, en essayant de ne pas me provoquer de stress supplémentaire. Difficile, mais j’avance un peu (j’espère). Je viendrai souvent vous lire, merci.

    J'aime

    • Bonjour Milou,
      Merci pour votre message qui me va droit au coeur. Oui c’est exactement cela, choisir de vivre chaque jour comme il vient, c’est aussi ce que je m’emploie à faire. Certains jours le moral est bon, d’autres pas. Le tout est d’accepter sans se juger. Avez-vous lu le livre « Sur le chagrin et le deuil« ? N’hésitez pas à venir partager vos joie et vos peines ici, vous êtes la bienvenue.
      Merci, à très bientôt j’espère.
      Lily

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s