Une chose à faire pour soi chaque jour

La semaine prochaine, la nounou sera en vacances pour deux semaines et j’appréhende son absence. Au risque de passer pour une mauvaise mère, je l’avoue: la perspective d’être avec bébé toute la journée 7j/7 m’angoisse un peu. Cela peut sembler absurde: on aime son bébé plus que tout, alors pourquoi craindre de passer du temps avec lui? La réponse est simple: parce que s’occuper d’un bébé à temps plein est difficile et laisse très peu de temps pour soi!

Habituellement, je dispose de quelques heures, deux jours par semaine, pour m’occuper de moi ou accomplir des tâches rébarbatives, comme par exemple faire des courses, ou bien, rédiger des lettres de motivation pour trouver du travail. Peut-être suis-je une maman égoïste, c’est possible, et si c’est le cas tant pis, je suis comme ça. J’ai besoin de ce temps à moi. Ayant conscience de cet état de fait, il me faut donc me préparer psychologiquement à passer ces deux semaines en permanence avec bébé. Cela commence par analyser mes peurs.

Ma plus grande crainte, c’est de m’ennuyer. Eh oui, l’ennui est le pire ennemi de la mère au foyer. J’ai appris une chose ces 12 derniers mois: on peut être débordée et, paradoxalement, ressentir un ennui profond. Et l’ennui, c’est la mort.

Ma seconde crainte est de me sentir encore plus à l’écart du « monde réel », celui où des adultes parlent de ce qu’ils ont entendu aux infos, de ce qu’ils sont allé voir au cinéma, ou de leurs prochaines vacances, pendant que moi je m’emploierai à parler un mélange entre langage adulte et bébé « vache – meuh, meuh » pour communiquer avec mon petit poulet d’amour.

Mais avant de poursuivre plus loin ma réflexion, je dois préciser que chez nous, une journée-type commence à 6h30 et s’achève vers 20h30, et s’articule grosso-modo autour des jeux, des repas et des siestes. Je joue beaucoup avec mon fils et je respecte un maximum son rythme. Trop, peut-être. Cela m’énerve de l’admettre, mais ma mère a peut-être raison quand elle dit que je m’occupe « trop de t(m)on fils ». J’en oublie sans doute de me faire plaisir.

Si je résume, il me faut trouver un mode opératoire pour 1) chasser l’ennui et la routine, 2) créer du lien social, et 3) me faire plaisir.

Me connaissant assez bien maintenant, j’ai décidé de prévoir au moins une chose à faire pour moi chaque jour. Il s’agit d’une chose à faire pendant la sieste ou avec bébé. Je peux identifier le matin ce qui me ferait plaisir, m’apporterait de la satisfaction et répondrait au besoin du moment. Evidemment, il va de soi que bébé ne sera pas laissé de côté pour autant!

Voici donc ma liste d’idées de choses à faire pour moi:

– Méditer 10 minutes par jour
– Ecrire
– Faire la sieste
– Lire
– Faire un gâteau
– Se promener au parc ou au zoo
– Rendre visite à mamie, papi ou un autre membre de la famille
– Rendre visite à une autre maman
– Faire du shopping avec bébé mais avec un but précis (acheter un maillot de bain, une tenue pour bébé, un cadeau pour papa…)
– Faire du shopping avec une autre maman
– Aller à la piscine
– Visiter un musée
– Etc.

Cette liste est non exhaustive et sans ordre de préférence, et ne demande qu’à s’allonger…! Mais il est temps de m’arrêter là, car j’entends que là-haut bébé se réveille…

Et vous, quelle chose avez-vous décidé de faire pour vous aujourd’hui? Avez-vous d’autres idées d’activités compatibles avec bébé qui vous font plaisir? 

Publicités

3 réflexions sur “Une chose à faire pour soi chaque jour

  1. Regarder la TV. Je suis comme toi, égoïste mais voulant faire au mieux pour ses enfants, quitte à s’oublier soi-même. Donc lors de Rolland Garros, je me suis dit « ok tu es contre la tv pour les tous petits mais ils vont bientot avoir 2 ans, le sport c’est pas violent, ça va te faire du bien et eux seront contents de regarder cette boite s’animer » ! Du coup, ils ont été chercher leurs petits fauteuils et se sont installés dans le salon, suivant la balle jaune et applaudissant (pour l’un des jumeaux) quand le public applaudissait 😀

    A l’heur ou j’écris, si j’ai bien suivi, ces 15 jours sont finis, comment se sont passées tes 24/24 avec ton enfant ? 🙂

    J'aime

    • Tu as attendu pratiquement 2 ans avant d’allumer la télé devant les enfants? Chapeau! Dans une certaine mesure, la télé peut aussi être un moment de partage. A consommer avec modération, bien sûr. 😉
      Ces 15 jours se sont tellement bien passés que je n’avais aucune envie de le laisser chez la nounou hier. Mais j’ai finalement apprécié aussi ces quelques heures rien que pour moi. 😉

      J'aime

  2. Ah je suis contente de voir que ça s’est bien passé 🙂 … moi j’ai ce sentiment à chaque week-end lol.
    Ils ont « vu » la tv avant leur 2 ans mais ce n’était pas pour qu’ils la regardent eux spécialement 🙂 mais sinon oui j’ai évité un max que la tv soient allumée devant eux (le papa, en vacances à l’étranger…).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s