Mon interview avec Bertrand Piccard, l’homme qui volait plus haut que ses rêves

ATTENTION, EXCLU ! J’ai eu la chance d’obtenir une interview de Bertrand Piccard en marge du Mondial Air Ballon, le plus grand rassemblement international de montgolfières qui s’est déroulé du 21 au 30 juillet dernier à une centaine de kilomètres de chez moi, à Chambley, en Lorraine.

Bon, disons plutôt que j’ai fait preuve d’une insistance lourdingue – le bon vieux syndrome du journaliste collant : « Je suis coriace! », ai-je lancé au fondateur et pilote de Solar Impulse, essayant tant bien que mal de cacher mon stress au moment de lui demander une interview alors qu’il s’apprêtait à déjeuner. J’étais à la fois impressionnée par cet homme considéré comme l’un des plus grands explorateurs de notre époque, et dont j’avais suivi toutes les aventures, et stressée à l’idée d’essuyer un refus. Car, croyez-moi, le grand Bertrand ne se laisse pas approcher comme ça!

C’était sans compter sur ma détermination sans faille, alimentée d’ailleurs par le principal intéressé qui conseille volontiers de ne jamais abandonner: « Ce n’est pas grave d’échouer, ce qui est grave, c’est de ne pas essayer! » Ce n’était pas tombé dans l’oreille d’une sourde… Ajoutez à cela, un petit coup de pouce de la part de l’organisation du « MAB », qui m’a carrément assise à côté de l’explorateur à la table du déjeuner. Wouah! Tension à son maximum. C’était maintenant ou jamais. Il me fallait convaincre le psychiatre suisse de m’accorder 30 minutes de son temps pour me raconter son aventure « Solar Impulse » et m’apprendre les recettes de son succès. L’homme fit de gros yeux en apprenant la durée de l’interview, lui qui consacra pourtant 16 ans (!) de sa vie à la concrétisation de son rêve de tour du monde en avion à énergie solaire…

Finalement, il fut convenu de s’entretenir entre deux siestes et avant les traditionnels vols de masse en montgolfière qui ont lieu tôt le matin et en début de soirée. Le temps pour l’équipe de la communication de mettre en place le plateau télé, et pour moi de fignoler mes questions, nous avons fini par « kidnapper » Bertrand Piccard à 18h15 pétantes, à l’issue du briefing des pilotes. Mais Monsieur Piccard, en plus d’avoir l’esprit pionnier, a le sens du suspense… Voudra, voudra pas? – « Quoi, ici ? Ah, non, ce n’est pas possible. Comment, la voiture est juste là…? Et c’est loin, le plateau? Bon… d’accord. » Hourra!

Aucun journaliste digne de ce nom, et encore moins celui qui se passionne pour la réussite et le développement personnel n’aurait eu envie de passer à côté d’une interview avec cet homme hautement inspirant, dont le nom est entré deux fois dans la légende : la première fois, en 1999, lorsqu’il a achevé avec Brian Jones le premier tour du monde sans escale en ballon, et la seconde, en 2016, lorsqu’il a accompli le premier tour du monde en avion à énergie solaire. Ce dernier exploit a fait l’objet d’un livre : « Objectif Soleil: l’aventure Solar Impulse », dont nous parlons dans cette interview de… 20 minutes, au lieu des 30 minutes prévues au départ.

Peu importe, j’ai réalisé mon exploit, à moi : j’ai interviewé Bertrand Piccard, alors qu’une vingtaine d’autres journalistes le sollicitaient, et que je n’avais ni carte de presse, ni autorisation d’entrée sur la partie sécurisée du site! Et cela va me permettre de lancer ma propre chaîne de télé sur Youtube.

Merci à tous ceux qui ont rendu cela possible et qui, s’ils lisent ce blog, se reconnaîtront.

*** Découvrez l’interview de Bertrand Piccard en intégralité sur Youtube ***

Plus d’infos:

www.bertrandpiccard.com
www.solarimpulse.com
www.windsofhope.org

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s